samedi 28 octobre 2017

Petit...


           Mèches longues

           Je suis un nain
           mon cœur est celui d'un nain
           le soleil est immense
           immenses les métropoles

           Mes rêves aussi sont ceux d'un nain
           les grues des ports m'applaudissent
           elles n'ont jamais rien vu d'aussi petit

           J'aspire à n'être qu'un regard
           une main parfois
           j'ai la grandeur des chiens errants
           des toits de caravane

           Mes poèmes sont des mèches longues
           je craque une allumette
          il n'y a rien au bout

(paru dans Traction-brabant)

Les nains aussi ont commencé petits - film de Werner Herzog

4 commentaires: